Augmentation glutéale


 

Chirurgie fessier Lyon, Villeurbanne, Ambérieu

L’augmentation glutéale ou augmentation fessière s’adresse aux patientes dont les fesses manquent de galbe soit par minceur (hypoplasie fessière) soit en raison d’un amaigrissement important (ptôse fessière).

On retrouve deux cas de figure principaux:

  • soit la fesse manque de projection et / ou manque notamment de remplissage sur la partie haute (le « creux des reins » n’est pas assez marqué)
  • Soit la fesse est tombante par phénomène progressif de ptôse, souvent accompagné d’un aplatissement progressif de la fesse en haut au profit de la partie basse.

Dans certains cas, la même patiente peut présenter les deux cas de figures.

Il est possible de corriger ce phénomène en augmentant le galbe de la fesse soit par implants glutéaux aux dimensions variables (ou prothèses de fesses) soit par lipofilling (comblement à l’aide de graisse de la patiente retirée dans une autre zone).

Les fesses seront ainsi retendues, rebondies et remontées.

 

 

  • Prothèses glutéales
  • Lipofilling
  • Injections

Ce sont des implants dédiés à ce type d’augmentation.

Il ne faut pas chercher à mettre trop de volume, le risque est de percevoir l’implant et d’avoir des problèmes de cicatrisation. Il ne faut pas non plus mettre trop petit, le risque est d’avoir un résultat insuffisant. Les volumes vont de 300cc à 600 cc en fonction des gabarits.

Les implants glutéaux, ronds ou ovales, sont placés par une incision inter-fessière de 5 cm, à l’intérieur du muscle grand fessier. C’est une méthode fiable et stable, qui permet une réelle augmentation.

Des techniques associées peuvent coexister avec la chirurgie des fesses :

  • lipoaspiration des hanches ou de « la culotte de cheval » mettant plus en évidence la proéminence des fesses,
  • lifting des fesses en cas de ptôse (fesses tombantes) : réduction de l’enveloppe cutanée soit au niveau de la trace du slip, soit au niveau du sillon sous-fessier.

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale ou rachianesthésie et l’hospitalisation est généralement de 1 jour.

Après l’intervention, des soins et pansements sont à réaliser pendant 15 jours et il est important de ne pas s’assoir, conduire, dormir sur le dos pendant une dizaine de jours. Un panty compressif devra également être porté pendant environ 1 mois.

La pratique du sport est à proscrire pendant 2 mois.

 

> Téléchargez la fiche d’information

Le lipofilling glutéal localisé n’est optimal que s’il est combiné à une lipoaspiration appuyée. Il s’agit donc d’une technique mixte de liposculpture fessière. La lipo-aspiration est une technique largement utilisée en chirurgie plastique. Dans le cadre du remodelage fessier, elle permet une véritable redéfinition des contours de la silhouette.

Le Lipofilling (injection de sa propre graisse) demande un prélèvement de tissu adipeux par ponction de zone de graisse localisée. Par conséquent, cette technique ne peut pas être réalisé chez la femme très mince.

Cette méthode utilisant les propres cellules de la patiente a l’avantage de la tolérance parfaite, son défaut est le pourcentage aléatoire de graisse qui va fondre dans les 6 mois, entre 30 et 50% et, par voie de conséquence, les limites réduites du volume d’augmentation.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale ou rachianesthésie et l’hospitalisation est généralement de 1 jour. Un panty compressif devra également être porté pendant environ 1 mois.

La pratique du sport est à proscrire pendant 1 mois.


> Téléchargez la fiche d’information

Il est également possible d’augmenter le volume des fesses par injections à la canule d’acide hyaluronique.

L’injection d’acide hyaluronique dans les fesses s’adresse aux patientes qui souhaitent une augmentation des fesses ou encore un remodelage des fesses pour corriger un défaut morphologique comme les fesses plates ou pour simplement les arrondir.

Les injections sont faites entre la peau et le muscle, le point d’injection se fait dans le pli naturel de la fesse sous forme d’une micro-incision qui ne laisse aucune cicatrice. L’injection est indolore et le résultat est immédiatement visible.

Comme il est possible de visualiser l’augmentation de volume en direct, la patiente a la possibilité de voir si le volume est suffisant ou s’il faut en rajouter. On acquiert ainsi un résultat sur mesure, sans chirurgie et sans cicatrice.

La résorption étant assez lente, les injections sont à renouveler tous les ans ou tous les 2 ans.

 

> Téléchargez la fiche d’information

 

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!